Comme des rêves Qui s’égarent


Comme des rêves Qui s’égarent

14,25
Le prix inclut la TVA .


Pudiquement, Jim-Koy nous parle avec beaucoup d’émotion de son Afrique natale. Il nous fait promener dans Natitingou, Sassandra et Cotonou. Par amour des mots, dans l’ombre de ses maîtres à penser de la langue française, l’auteur nous décrit en toute simplicité des personnages qu’il aime, qu’il admire, respecte et honore. Il fait la narration de faits divers, essaie d’appréhender des sentiments et des rapports humains en faisant passer les protagonistes sous un mouchoir d’anonymat très fin. Ce sont des hommages joyeux dans la reconnaissance, des hommages sous des flots de larmes de douleur. LUC-ANGE CHABLIS On peut déplacer un enfant de son pays d’origine pour le faire vivre ailleurs. Mais jamais on ne peut enlever le pays de l’enfant.
Parcourir également ces catégories : Page d'accueil, Livres