La désillusion Après" Le buste bleu"


La désillusion Après" Le buste bleu"

19,95
Le prix inclut la TVA .


Renonçant à la prêtrise, Jean-Phillipe avait éprouvé un profond sentiment de délivrance en quittant le Séminaire : il en avait fini avec ses dogmes, Désormais, le monde lui appartenait (voir << Le buste bleu >>), Mais il s'était très vite rendu compte que son intégration dans ce nouveau mode de vie ne serait pas facile et qu'il lui faudrait de longues années pour se libérer totalement du conditionnement dont il avait fait l'objet. <<... Dans le plus grand secret, une fois de plus, l'amour Divin s'était confondu à l'amour humain. La nuit fut douce et pour eux, plus rien n'éxistait, plus rien ne comptait. En découvrant l'amour, qui leur était interdit et peut-être encore plus, parce qu'il leur était interdit, ils comprirent que jusqu'à présent ils avaient regardé le monde à l'envers. Ils découvrirent que le bonheur terrestre ne pouvait pas nuire au bonheur céleste. Maintenant qu'ils s'étaient vautrés dans le monde de la chair qui fait oublier la vie, maintenant qu'ils s'étaient roulés au fond du gouffre où les corps se prennent et se donnent, le monde leur appartenait... ... En quittant la maison de ses parents, Jean-Philippe regrettait l'âpreté de leur discussion. Subitement, son paradis d'enfance, le monde de sa jeunesse, n'existait plus. Il laissait derrière lui le Séminaire, mais aussi sa mère ... >>

Parcourir également ces catégories : Page d'accueil, Livres